top of page

Le Château de la Gascherie : Un Joyau Historique et Équestre

Niché dans la verdure de La Chapelle-sur-Erdre, le Château de la Gascherie témoigne majestueusement de l'histoire de la Bretagne et de la France. Ce domaine séculaire, riche en traditions, abrite l'Ecole des Roys dans ses écuries du XIXe siècle. Cette institution, inspirée des académies équestres du XVIe siècle, est dédiée à l'enseignement de l'équitation historique, spécialement adapté pour les comédiens.



Origines anciennes et légendes médiévales


La légende raconte que les Vikings érigèrent une tour de guet au Xème siècle, qui fut remplacée par une structure en maçonnerie au XIème siècle. Cependant, c'est au XIVème siècle que le château prend véritablement forme avec ses premières structures en pierre.



Les premiers seigneurs et le Moyen Âge

En 1349, Guillaume de la Gascherie devient propriétaire du château. Plusieurs générations de familles nobles se succéderont, chacune apportant ses modifications et agrandissements. Arthur L'Espervier, nommé gouverneur de Nantes par Anne de Bretagne en 1498 est également Grand Veneur des ducs. Arthur L’Espervier étendit le château au XVe siècle en prolongeant l'aile nord et en modifiant la tour d'escalier.



La Renaissance et ses illustres visiteurs

Au XVIe siècle le château voit accueillir des figures emblématiques comme Marguerite de Navarre en 1537, accompagnée de René vicomte de Rohan. Le propriétaire est alors François de La Noue, compagnon d’Henri IV, homme de guerre et homme de lettres. Il était connu sous le surnom de "La Noue Bras de Fer” ou encore “Montaigne protestant”.

C'est lors du siège de Fontenay-le-Comte en 1570 qu'il perd son bras gauche. Cet incident tragique n'entrave pas sa détermination. La Noue fait fabriquer une prothèse en fer, une avancée technologique impressionnante pour l'époque, qui lui permet de continuer à combattre à cheval. Cette prothèse lui vaudra le surnom de "La Noue Bras de Fer.



Du XVIIe siècle à la révolution française

En 1598, le château est vendu à Claude Bourigan du Pé puis passe à la famille Charette de La Colinière en 1617 de religion protestante. Durant la Révolution française, La Gascherie est vendue comme bien national. Le propriétaire de l’époque est le parrain du Général de Charette des Guerres de Vendée. Les arbres des domaines sont abattus pour empêcher les réfractaires de s'y cacher, marquant une période de grande turbulence.


Les transformations du XIXe siècle

Julien Poydras de la Lande une personnalité franco-américaine, l’un des pères fondateurs de la Louisiane après sa vente par Napoléon 1er. Il est un aventurier, poète à ses heures, philanthrope, banquier et homme politique. N’ayant pas d'héritier, c'est son neveu Benjamin Poydras de la Lande, qui hérite du domaine en 1892. Au XIXe siècle Le château va subir de nombreuses restaurations et des travaux de modernisation tout en préservant l'authenticité historique du site.



Le XXe siècle et les guerres

Pendant la Première Guerre mondiale, le château sert de camp de repos pour les chevaux des troupes britanniques. Durant la Seconde Guerre mondiale, le château est à nouveau occupé par les britanniques puis par les allemands qui y installent un camp dans lequel ils concentrent tous les biens réquisitionnés dans la région avant de les envoyer en Allemagne. Les officiers logent dans le château. De cette époque date la construction des blockhaus que l’on peut retrouver dans le domaine.





Horace Savelli : Héros de la Libération et Fondateur du Cercle Hippique de La Gascherie

Parmi les figures marquantes associées à La Gascherie, le comte Horace Savelli se distingue. Ancien maire de La Chapelle-sur-Erdre et Compagnon de la Libération, il fut un héros de la France Libre et un officier sous les ordres du célèbre Général Leclerc, avec lequel il a été décoré pour ses actes de bravoure. En 1964, Horace Savelli fonde le Cercle Hippique de La Gascherie, un centre équestre familial qui sera ensuite repris par ses fils. Guido Savelli se consacre à l'élevage de chevaux de compétition, tandis que Dominique Savelli gère la partie agricole et le centre équestre.




L'Ecole des Roys au château de la Gascherie

Aujourd'hui, le Château de la Gascherie accueille l'Ecole des Roys, une institution inspirée des académies équestres du XVIe siècle. L’Ecole enseigne l'art de l'équitation historique, permettant aux passionnés de chevaux et d’histoire de revivre les techniques et l'élégance des cavaliers d'antan sous la direction de Louisa KACZMAR monitrice d’équitation.


L’histoire continue

Le Château de la Gascherie, avec ses siècles d'histoire, continue de briller tel un phare de culture et de tradition. L'Ecole des Roys offre une expérience immersive où l'histoire et l'art équestre se rencontrent. Venir au Domaine de La Gascherie, c'est plonger dans un passé glorieux et participer à la préservation d'un patrimoine unique.



Posts récents

Voir tout

Yorumlar


Logo Ecole des Roys
bottom of page